Benoît Montels, Domaine de Montfranc

>Intersectoriel

En partenariat avec

Communauté de Communes Lévézou Pareloup
Définition stratégie de développement
Type d’accompagnement : Individuel Collectif
Nom du porteur :
Benoît Montels
pas d’adresse renseignée

Présentation du projet

Quels contours pour le projet de lieu dédié à la transition écologique et sociale à Arvieu ? D’aucun pourrait croire que le village d’Arvieu, 850 habitants au cœur de l’aveyron, connaît les difficultés et le déclin de nombres de communes rurales. Et pourtant. C’est sans compter sur le Jardin, un tiers lieu dynamique et dynamisant composé d’un espace de coworking, d’une salle de spectacles, d’une médiathèque/cyberbase/ MSAP et de salles de séminaires ; ses Loco-motivés proposant des produits locaux ; sa SCOP Laëtis, créateurs de solutions web, ou encore ses festivals divers et variés… Un nouveau projet, complémentaire de l’existant, permettra de renforcer la dynamique locale. Benoît Montels, Laëtis et La Foncière Belleville ont décidé d’acquérir ensemble le domaine de Montfranc. Cette bâtisse de la fin du XVIIIe siècle surplombant le village offre un large potentiel d’hébergement et d’accueil. Pour les associés, ce lieu vise à expérimenter un art de vivre sobre et convivial, proposant :
  • une offre d’hébergement permettant d’accueillir de manière temporaire ou pérenne les futurs « jardiniers » ;
  • un laboratoire rural de la transition ;
  • et un lieu d’accueil de formations, d’ateliers ou de séminaires tels que le T-Camp co-organisée par Colibri et le Campus de la Transition.
Afin de gérer le lieu, une structure d’exploitation sera créée et Benoît devrait en être le gérant. La forme juridique n’est pas encore choisie mais, à terme, le groupe souhaite une gouvernance ouverte à toutes les parties prenantes ainsi que l’affirmation d’une dimension territoriale du projet. Benoît Montels est co-worker au Jardin, installé depuis septembre 2019. Il vient de créer Laponia, sa société d’ingénierie, de conseil et de formation dans la transition énergétique, écologique et sociale. Toutefois, il reconnaît avoir peu d’expérience en tant que dirigeant. Il va devoir assumer un rôle de gérant et coordinateur, voire à terme de manager d’équipe pour lequel il ne se sent pas très bien armé. L’accompagnement de l’Adefpat doit lui permettre d’affiner le positionnement et de construire une réelle stratégie pour la réalisation de ce projet. Il sera également nécessaire de trouver le bon modèle économique pour en assurer la viabilité et d’établir un business model. Les modalités de fonctionnement du lieu seront également à définir ainsi que le modèle de gouvernance qui pourra être évolutif. À terme, il s’agira d’intégrer la dimension territoriale et d’évoluer vers une structure de type SCIC en associant les collectivités locales.
Objectif de formation :
Définition stratégie de développement
Résultats obtenus :
non renseigné
Accompagnement terminé :
non renseigné

Les financeurs

logo Occitanie
drapeau europe
logo FSE-OCCITANIE